Des espoirs du coté des médicaments pour soigner le coronavirus

Une précision importante: il n’existe actuellement aucun médicament qui cible spécifiquement le Covid-19 mais il y a de grands espoirs du coté des chercheurs qui testent différents traitements déjà existants sur le marché pour essayer de soigner les patients atteints du coronavirus.
Ces médicaments ont en effet déjà fait leur preuves contre d’autres maladies, comme Ebola ou le VIH ou encore contre le paludisme.

Les espoirs viennent de la Chine et des Etats-Unis

La Chine a élargi et optimisé l’utilisation de médicaments et de thérapies dans le traitement de la maladie du nouveau coronavirus (COVID-19) pour bloquer la conversion des cas bénins en cas graves et sauver les patients gravement malades.

Le medicament Tocilizumab, connu aussi sous le nom de RoActemra en France, a été inclus dans la dernière version de la politique de diagnostic et de traitement du COVID-19 de la Chine. C’est un médicament qui est habituellement utilisé dans le traitement de l’arthrite rhumatoïde.

Zhou Qi, secrétaire général adjoint et académicien de l’Académie chinoise des sciences, a déclaré lors d’une conférence de presse vendredi que le médicament Tocilizumab a été jugé efficace pour bloquer la progression de la « tempête » inflammatoire.

Dans un essai clinique initial, ce médicament a été employé dans 20 cas graves de COVID-19 et les températures corporelles de tous les patients ont chuté en une journée. Dix-neuf des patients ont pu sortir de l’hôpital dans les deux semaines, et l’un d’eux s’est amélioré, selon Zhou.

Actuellement, le médicament fait l’objet d’essais cliniques dans 14 hôpitaux de Wuhan en Chine, l’épicentre de l’épidémie, a déclaré Zhou.

A Naples, deux patients graves se sont améliorés en 24 heures

Le même médicament Tocilizumab a été administré à deux patients qui ont eu une pneumonie covid-19 grave samedi et déjà 24 heures après la perfusion, des améliorations encourageantes ont été constatées, en particulier pour l’un des deux patients, qui s’est présenté à l’hôpital dans un état critique.

Un résultat qui récompense un grand travail d’équipe et une formidable collaboration entre la société Hospital of the Hills, l’Institut des Cancers de Naples et certains médecins chinois.

Sur la base de ces premiers éléments, la possibilité de traiter d’autres patients dans des conditions critiques est envisagée.

Une nouvelle méthode efficace pour appuyer sur les boutons d’ascenseur sans attraper le coronavirus

Remdesivir, un antiviral expérimental américain : «Efficace»

Alors que le monde entier et toute l’Italie sont aux prises avec l’urgence du coronavirus, le professeur Matteo Bassetti, directeur de la Clinique des maladies infectieuses de l’hôpital San Martino de Gênes, lors d’une conférence de presse le 06 mars (lien en italien) sur l’urgence de la situation, parle du médicament expérimental Remdesivir qu’il a commandé aux États-Unis: « A 17 heures, le courrier a livré à l’hôpital San Martino de Gênes le médicament Remdesevir ».

D’après ce qui est ressorti, il semble que Remdesivir soit un médicament développé pour traiter l’Ebola, mais qui pourrait être efficace pour le coronavirus.
« Nous l’utiliserons demain sur un ou plusieurs patients en soins intensifs et nous avons déjà refait une commande pour pouvoir l’utiliser sur deux autres personnes », a expliqué le directeur. Le médicament, fabriqué par la société américaine Gilead, a été utilisé avec succès par l’Institut Spallanzani à Rome pour traiter les personnes infectées par le coronavirus.

« Nous testons tous les médicaments du monde sur le virus »: l’Institut Pasteur de Lille cherche un remède au coronavirus

L’Institut Pasteur de Lille teste actuellement des milliers de molécules pour déterminer lesquelles sont efficaces face au coronavirus. Les premiers résultats sont attendus fin mars.

Des mises à jour sur l’efficacité de ces médicaments suivront sans doute.

À l’heure actuelle, la communauté scientifique n’est pas encore en possession de suivis à long terme. Plusieurs études sont en cours pour comprendre dans quelle mesure ces médicaments sont efficaces chez les patients présentant des symptômes légers et graves par rapport au placebo. Dans environ trois semaines, nous serons en mesure d’obtenir une image plus claire.

A lire aussi notre page sur les symptômes du coronavirus.

Content Protection by DMCA.com

About Marion Martin

L'observatoire international des maladies infectieuses et tropicales, comprend des médecins spécialisés dans tous les domaines des maladies infectieuses, plus particulièrement les infections de l'immunodéprimé, du voyageur et du migrant et les infections émergentes ainsi que l'infection 2019-nCov et la tuberculose

Laisser un commentaire